Chebekia

03052019-DSC_1624Le lundi 6 mai a débuté le mois sacré du Ramadan, parfois orthographié ramadhan (en arabe رمضان ), qui est le neuvième mois du calendrier hégirien. Seul mois dont le nom figure dans le Coran, le Ramadan est pour les musulmans le « mois saint par excellence » car il constitue le mois du jeûne (ou saoum) et contient Laylat al-Qadr (la nuit du Destin).

Le jeûne du mois de Ramadan constitue l’un des cinq piliers de l’Islam. Au cours de ce mois, les musulmans ayant l’âge requis selon les courants de l’islam ne doivent pas manger, boire, fumer, ni entretenir de rapport sexuel de l’aube au coucher du soleil. Ramadan est considéré comme le « mois de la charité » car, lorsqu’il s’achève, le fidèle doit s’acquitter d’une aumône, la « zakat al fitr ».

Au moment de la rupture du jeune, la table est garnie de plusieurs mets, aussi différents et aussi variés selon les cultureS ou les familles. La star des tables marocaines reste sans aucun doute la « chebekia », elle accompagne à merveille le soupe traditionnelle marocaine qu’on appelle « harira ».

La chebekia appelée également « m’kharqa » dans certaines régions du Maroc, est une pâtisserie à base d’anis, de sésame, frite dans l’huile et plongée dans le miel, à la forme particulière, en effet la pâte est découpée en rectangles dans lesquels sont pratiquées, à l’aide d’une roulette, quatre entailles formant cinq languettes qui sont ensuite enchevêtrées avec habileté pour donner la forme caractéristique de cette pâtisserie. D’ailleurs « chebek » signifie littéralement « grillage » en référence aux fenêtres en fer forgé typiques des maisons marocaines (voir photo ci-dessous).

Capture d’écran 2019-05-07 à 14.23.14
Chebek

Pour les débutants, le façonnage traditionnel peut s’avérer assez compliqué, car il acquiert en effet une certaine dextérité, alors pour ne pas vous emmêler les pinceaux, je vous ai déniché sur Youtube, un façonnage d’une simplicité enfantine que les novices pourront faire les yeux fermés, il suffira de rouler la bande de pâte autour d’un verre, la chebekia n’aura plus de secrets pour vous…

Recette de Chhiwat Om Anas (Youtube)

Pour une bonne quantité de chebakia ( vous pouvez diviser les ingrédients par deux)

Ingrédients:

1 kg de farine

150 g d’amandes entières

150 g de sésame + un peu plus pour saupoudrer

150 ml d’eau de fleur d’oranger

120 ml d’huile d’olive

120 ml de beurre noisette

150 ml d’eau tiède

1 jaune d’œuf

2 c à soupe de vinaigre

2 c à soupe d’anis moulu

2 c à soupe de fenouil moulu

1 c à soupe de cannelle

1 sachet de levure chimique

1 sachet de sucre vanillé

15 g de levure fraiche de boulanger

2 litres d’huile pour la friture

2 kg de miel

Faites tiédir l’eau ajoutez la levure de boulanger et la sucre vanillé, mélanger avec une cuillère, laissez mousser.

Placez les amandes sur une plaque et faites dorer à 180 ° C pendant 10 minutes, faites de même avec les graines de sésame. Sortir du four et laissez refroidir.

Pendant ce temps, faites fondre le beurre dans une casserole sur un feu doux jusqu’à ce qu’il mousse. Dès que le beurre arrête de mousser, qu’il prend une couleur châtain claire et dégage une odeur de noisette, éteignez le feu ! Filtrez le beurre noisette à travers une passoire dans un récipient froid pour stopper la cuisson. Réservez.

Mixez les amandes et les graines de sésame au robot jusqu’à obtenir une pâte lisse, il est important qu’il ne reste pas de morceaux sinon ça risque de déchirer la pâte, pour ne surchauffer votre mixeur faites des pauses entre chaque broyage.

Dans le bol du robot muni d’un crochet, versez la farine, ajoutez la cannelle, le fenouil, l’anis, la levure chimique, mélangez et creusez un puits, ajoutez le jaune d’œuf, le vinaigre, l’huile d’olive, la pâte d’amande et de sésame, versez l’eau de fleur d’oranger et l’eau tiède et pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène, la pâte doit être ferme sans être dure et ne doit pas être trop souple non plus.

03052019-DSC_1608

Sortir la pâte du robot et la diviser en 8 boules de même taille, les couvrir d’un film alimentaire et laissez reposer pendant 10 minutes. Étalez chaque boule en un rectangle, sur une épaisseur de 2 millimètres, découpez des bandes de 40 cm de longueur et de 3 cm de largeur. Prenez un petit de verre thé, roulez la bande autour du verre sans trop serrer, la sortir délicatement vous obtenez un cercle.

Pincez les extrémités pour bien souder et pour façonner la forme »typique » de la chebekia, avec la pointe d’un couteau décollez les bandes du milieu pour les souder entre elles, poser les petites « chebekias » sur des plateaux, faire ainsi de suite jusqu’à épuisement de la pâte.

03052019-DSC_1628

Faites chauffer votre bain d’huile mais pas trop, l’huile doit être chaude mais pas fumante.

Faites dorer les gâteaux sur les deux faces, égoutter avec un écumoire et plongez immédiatement dans le miel chaud, laissez quelques minutes dans le miel pour que ces biscuits puissent se gorger de son nectar. Déposez les chebekias dans une passoire et saupoudrer de graines de sésame.

Ces petits gâteaux se conservent plusieurs semaines dans une boite hermétique.

03052019-DSC_1602

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s