Fondant au chocolat de Nathalie

12072019-DSC_5510.JPG

Si vous êtes fan de fondant au chocolat, ce gâteau est un incontournable, il fait le tour de la blogosphère culinaire depuis une dizaine d’années.

Cette petite merveille, on la doit à Trish Deseine, célèbre auteure culinaire d’origine irlandaise qui a publié des livres de recettes aux titres plus ou moins provocateurs un peu comme au cinéma : « Du caramel plein la bouche », « Je veux encore du chocolat » « Ma petite robe noire » « Le bonheur est dans le plat » « Petits plats entre amis » etc..

Cette recette est issue de son livre « Je veux du chocolat », un livre qui a rencontré un succès phénoménal, d’ailleurs il a tellement eu de succès qu’elle a du rééditer un autre livre avec un titre encore plus accrocheur : « Je veux encore du chocolat »…

Capture d’écran 2019-07-13 à 19.39.00

Ce que j’apprécie dans ce fondant, c’est qu’il est ultra-moelleux à l’intérieur avec une croûte légèrement croustillante à l’extérieur. Souvent on a besoin de cuire moins longtemps nos fondants, voire même de laisser la pâte un peu crue pour qu’ils aient une texture parfaite, mais là même si vous oubliez votre gâteau dans le four et qu’il est un peu trop cuit, il garde sa « fondance ». C’est LE fondant réconfortant par excellence !

Il est parfait quand on reçoit des convives et qu’on a besoin de s’organiser car il se prépare la veille, vous aurez le dessert en moins à penser pour le jour J, dégusté avec une boule de glace et un coulis de framboises, il fera fondre vos invités.

N’ayez pas peur de la quantité de sucre et de beurre, c’est ce qui donne cette texture très fondante au gâteau, par contre utiliser bien un chocolat noir corsé à 70% mininum pour que le fondant ne soit pas trop écœurant.

Et comme on dit « on ne vit qu’une fois », manger une part de gâteau de chocolat de temps en temps ça n’a fait de mal à personne, tout est dans la mesure… Poursuivre la lecture de « Fondant au chocolat de Nathalie »

Cake au Citron et Myrtilles (Ottolenghi)

07062019-DSC_2436On est en pleine saison de la myrtille et pour sublimer cette délicieuse baie, je vous propose cet excellent cake d’Yotam Ottolenghi. Si vous êtes blogueuse ou si vous vous intéressez tout simplement aux nouvelles tendances culinaires vous avez sûrement  entendu parler de ce nouveau chef à la mode.

Yotam Ottolenghi est sans aucun doute l’un des chefs les plus audacieux et créatifs de ces dernières années. Propriétaire de plusieurs restaurants et épiceries fines à Londres, Yotam Ottenlghi est aussi auteur de livres de cuisine fortement inspirés des traditions culinaires du Moyen-Orient revisitées avec beaucoup de modernité. Ses recettes rayonnent à travers le monde pour en faire un auteur star à plusieurs millions d’exemplaires et une icône de la cuisine végétarienne.

Ce cake est un vrai régal, avec une texture dense et fondante que j’adore et qui est du aux amandes, sans parler du goût subtil du citron qui s’allie harmonieusement à la myrtille.

Bref ce cake est presque parfait, l’un des meilleur jamais dégusté jusqu’à présent ! Poursuivre la lecture de « Cake au Citron et Myrtilles (Ottolenghi) »

Cake aux Cerises et Chocolat Blanc

12062019-DSC_4164La cerise…ce fruit presque divin…en dialecte marocain on dit « Hab l’mlouk » qui veut dire littéralement « boutons des Rois » c’est dire à quel point ce fruit est précieux.

Ces petites perles semblables à des petits joyaux que les petites filles s’amusent à accrocher à leur oreilles en guise de boucles d’oreilles, est l’un des meilleurs fruits tant sur le plan gustatif que nutritionnel.   En effet, les cerises seraient capables de réduire l’inflammation, de diminuer les risques de maladies cardiaques et certains cancers, et de nous aider à passer de bonnes nuits. Et en plus elles apportent une touche vive à notre alimentation alors pourquoi s’en priver ?

Comme chaque année, quand le temps des cerises arrive, j’ai comme une envie de ce cake…

Il y a des envies soudaines qui ne s’expliquent pas, enfin j’avoue aussi que voir des cerises sur les étals du marché m’a un peu aidé ! Même si les cerises sont encore chères cette année je succombe à chaque fois…

Ce cake est à la fois dense et moelleux, il est sucré juste comme il faut, en plus l’alliance du chocolat blanc et des cerises fonctionne à merveille ! Et si on y rajoute quelques éclats de pistaches alors là c’est le summum ! Poursuivre la lecture de « Cake aux Cerises et Chocolat Blanc »

Framboisier, Vaucluse, Forêt Blanche

17042019-DSC_1305Tantôt appelé « Vaucluse » tantôt « Forêt Blanche » selon les régions de France, le framboisier est un gâteau composée d’une génoise, d’une crème chantilly ici amélioré au mascarpone, et d’une compotée de framboises, qu’on peut remplacer par de la confiture de framboises. Bien qu’il paraisse un peu compliqué, ce gâteau est très facile à réaliser, il faut juste avoir un peu de temps devant soi et être bien organisé.

Je vous conseille de faire la génoise la veille pour un gain de temps et pour une question de pratique, quand la génoise est bien froide, elle est plus facile à découper.

Pour réussir sa crème chantilly, il est important d’utiliser une crème liquide à 30 % de matière grasse et il faut qu’elle soit très froide, pour cela il est impératif de l’entreposer au congélateur quelques minutes.

Que ce soit pour un repas dominical ou pour un anniversaire, ce gâteau régalera toute la famille ! Poursuivre la lecture de « Framboisier, Vaucluse, Forêt Blanche »

Financiers aux fruits rouges

29042019-DSC_1521Meriem du blog « La Casbah des délices »  a été désigné  comme marraine pour choisir un ingrédient pour un jeu interblog, elle a choisi comme thème les « fruits rouges »….

Un thème qui me plait beaucoup car j’aime beaucoup les fruits rouges, j’en ai toute l’année dans mon congélateur, ils sont délicieux, ils sont beaux et ils sont riches en anti-oxydants.. Un vrai bonheur gustatif et pour la santé !

J’ai eu plein d’idées de recettes, en effet, le thème est vaste : les fruits rouges subliment tous les desserts, tant par leur couleur que par leur petit goût acidulé qui vient contrebalancer le trop-sucré des pâtisseries. N’hésitez pas à faire à faire le tour des autres blogueuses participantes pour trouver des idées (voir la liste en bas de l’article) d’autant plus que la saison des fruits rouges est bientôt là, il faut en profiter !

Pour ma part j’ai jeté mon dévolu sur le financier, ce petit gâteau rectangulaire au bon petit goût de beurre et d’amande, car oui l’association de l’amande et des fruits rouges est vraiment une réussite, j’ai adoré croquer dans ces petits biscuits !

Financier … pourquoi ce nom ?

Les sœurs visitandines de Nancy fabriquaient depuis le Moyen Âge des petits gâteaux ovales et
moelleux au délicieux goût d’amande mais comme la plupart des pâtisseries aux
amandes, elles connurent une éclipse après la Renaissance (l’arsenic sentant l’amande
amère, et Catherine de Médicis et ses suivantes ayant une fâcheuse propension à offrir
des cadeaux empoisonnés, on se méfia pendant des siècles de tout ce qui était à base
d’amande). 
Vers 1890, le pâtissier Lasne remit les visitandines au goût du jour. Comme son magasin
était tout prêt de la Bourse, sa clientèle se composait en grande partie de financiers
désireux d’avaler sur le pouce (quand ils étaient autour de la fameuse corbeille) un petit
gâteau qui ne salisse pas les doigts. Lasne eut aussi l’idée (très marketing avant l’heure)
de changer la forme ovale de la pâtisserie originelle pour évoquer celle d’un… lingot d’or.
Le financier était né !

Poursuivre la lecture de « Financiers aux fruits rouges »

Reine de Saba (Gâteau au chocolat)

21042019-DSC_1410Mais qui était la reine de Saba? Citée à la fois dans la Torah, dans l’évangile de St Luc et dans le Coran, le mystère plane et les perceptions de ce personnages sont nombreuses et très différentes.

Décrite par tous comme une femme sublime, certains la considèrent comme une femme dotée d’une profonde sagesse et d’une haute intelligence, d’autres la considèrent comme une magicienne tentatrice. Quoi qu’il en soit elle aurait régné sur le royaume de Saba, situé aux environs du Yémen et de l’Éthiopie, elle aurait rencontré le roi Salomon à Jérusalem.
Régnant sur un peuple vénérant le soleil, la reine de Saba est priée par le Roi Salomon de rejeter ces croyances et de prier un Dieu unique. La reine se rend à Jérusalem accompagnée d’une caravane de 3000 chameaux, auprès du roi afin de voir s’il est véritablement un prophète ou un prince désirant agrandir son territoire. Celui-ci, non impressionné par les richesses, ne porte d’intérêt qu’à la question religieuse. Ils tombent amoureux l’un de l’autre. Cependant, a-t-elle réellement existé ? de récentes fouilles ont permis de découvrir un palais qui aurait pu être celui de la reine de Saba, mais le mystère reste entier…

La « Reine de Saba » est aussi un délicieux gâteau au chocolat qui a été baptisé en l’honneur de cette jolie reine au teint hâlé, un cœur fondant et une croûte craquante, un vrai délice…. Poursuivre la lecture de « Reine de Saba (Gâteau au chocolat) »

Banana Bread

08042019-DSC_1062Quand on a des bananes trop mûres, la première recette qui nous vient à l’esprit c’est le Banana Bread évidemment ! C’est tellement simple et bon, qu’on hésite pas une seconde!

Le pain ou cake à la banane est un grand classique de la pâtisserie américaine que l’on déguste au petit déjeuner ou au goûter, il se décline à l’infini, avec du beurre ou de l’huile, nature ou au chocolat, avec les fruits secs de son choix ….c’est une recette anti-gaspillage qui permet de recycler les bananes un peu trop mûres qui trainent dans le panier à fruits…

C’est pendant la Grande Dépression dans les années 30, aux États-Unis, période de grande disette, que les femmes au foyer eurent l’idée d’utiliser les fruits nutritifs comme la banane qui mûrissaient trop vite, dans la pâtisserie pour éviter le gaspillage. Ainsi naissait le Banana Bread…

Pour la réussite de ce gâteau, il est important d’utiliser des bananes mûres avec des petites tâches noires. Poursuivre la lecture de « Banana Bread »

Génoise

13042019-DSC_1234La génoise est un biscuit léger à base d’œufs, de sucre, de farine et éventuellement de beurre fondu, elle entre dans la composition de nombreux desserts plus élaborés comme le fraisier, le moka, la forêt noire….Traditionnellement, les œufs entiers et le sucre sont fouettés sur un bain-marie, ce qui peut paraître un peu fastidieux. Personnellement je ne l’ai jamais fait, je testerai peut-être un jour pour voir la différence. La recette que je vous propose aujourd’hui est simple, il faudra seulement un bon batteur électrique, pour bien battre les œufs et le sucre….

Chose importante aussi : il faudra absolument cuire votre génoise dans un moule de 20 ou 22 cm ( pas plus !) pour obtenir un gâteau bien haut…

Avant de commencer voici son histoire, racontée par Joseph Fauve en 1894, dans son « Dictionnaire universel de cuisine » :

<< On doit dire un biscuit génois ou un biscuit en pâte génoise. A la fin des années 1830, Auguste Julien , chef chez Chiboust, en Voyage à bordeaux chez le pâtissier Lorsa voit un ouvrier italien venu de Gênes battre le biscuit sur feu doux. Dès son retour, il effectue de nombreuses expériences et, en hommage à l’ouvrier, il baptise la pâte  » Génoise ».

Puis il a l’idée de lui incorporer du beurre, ce qui donnera, après son départ de chez Chiboust , le  » Biscuit régent » dans lequel il met également des amandes. Enfin , en 1844, Auguste Julien ouvre avec Arthur, son frère aîné, une pâtisserie à l’angle du 27 rue Vivienne et de la rue des Saint-Gilles-Waes à Paris. Et lorsque, en 1852, le plus jeune frère, Narcisse, les rejoindra, ils créeront ensemble, avec cette pâte génoise, le « Trois frères », une pâtisserie qui sera la plus célèbre jusqu’à la fin du XIX ème siècle.>>  Poursuivre la lecture de « Génoise »

Muffins au lait fermenté

28032019-DSC_0559Le lait fermenté, appelé aussi « babeurre » ou « lait ribot » est obtenu après avoir battu le lait pendant plusieurs minutes pour obtenir du beurre. C’est un lait faible en calorie car il a été débarrassé de sa crème et du beurre, son goût « aigre ne plais pas à tout le monde. Il est beaucoup consommé dans les pays du Maghreb avec des dattes ou pour accompagner le couscous, il est aussi utilisé dans la pâtisserie et la boulange car il apporte du moelleux aux préparations. J’utilise le lait fermenté depuis plusieurs années alors quand j’ai vu ces muffins chez la talentueuse Sarah des « Délices de Oumi » je n’ai pas hésité une seconde, je savais qu’ils remporteront un grand succès ! C’est la 5 ème fois que je fais cette recette en variant la garniture, j’ai testé : framboises/ chocolat blanc, pommes caramélisées, pépites de chocolat, nature …  les enfants adorent ! La seule peite modification que j’ai apporté par rapport à la recette de Sarah c’est la diminution du sucre, la première fois que je les avais fait, j’ai suivi la recette à la lettre je les avait trouvé un peu trop sucré pour moi, à vous de voir de ce côté là, si vous gardez la quantitié initiale ou si vous la diminuer … Poursuivre la lecture de « Muffins au lait fermenté »

Torta Caprese

31032019-DSC_0685La torta Caprese est un gâteau au chocolat d’origine italienne plus précisément de l’île de Capri qui lui a donné son nom. Il ne contient pas de farine, il est à base de poudre d’amandes, il convient donc parfaitement aux intolérants au gluten.

La légende dit que la recette du Caprese voit le jour dans les années 1920 suite à une erreur… l’histoire raconte que le chef Carmine Di fiore devait préparer un dessert pour 3 gangsters américains venus sur l’île pour conclure une affaire. En confectionnant son gâteau il omet d’incorporer la farine, ce qui donna au gâteau une texture fondante et humide qui séduit les américains qui lui réclament la recette immédiatement. Le bouche à l’oreille faisant, le dessert remporte un franc succès sur l’île de Capri, aujourd’hui il est devenu le dessert préféré des italiens, il est même servi dans le plus grand palace de l’île, le célèbre Sirenuse.

Il existe différentes recettes et on dit même qu’il est impossible de trouver deux préparations identiques. La recette que je vous livre aujourd’hui est tiré du magazine « Elle à table n°71 » par Alba Pezone. Le succès de ce gâteau réside dans la qualité des ingrédients et dans la juste cuisson. Poursuivre la lecture de « Torta Caprese »