Pommes de terres Farcies au bœuf haché

DSC_1779

Encore aujourd’hui, on parle souvent de la pomme de terre comme étant le « plat des pauvres » car elle ne coûte pas cher et qu’elle est rassasiante. A son arrivée en France, elle n’était d’ailleurs pas destinée à nourrir les Français mais plutôt… les cochons !

Antoine Augustin Parmentier, un nutritionniste français du XVIIIème siècle, fit prisonnier de guerre en Allemagne pendant la Guerre de Sept Ans, eut l’occasion de goûter la bouillie de pomme de terre. Appréciant le goût et la richesse nutritive de la patate, il étudia de près ce légume dès son retour en France.

Après avoir convaincu le Roi Louis XVI de planter quelques champs de patates dans Paris pour faire face aux nombreuses famines de l’époque, les Français commencèrent eux-aussi à s’y intéresser. Après avoir organisé un souper royal avec des plats faits uniquement à base de pomme de terre, le Roi donna sa bénédiction et le légume fit ainsi son entrée sur les tables du pays.

Le hachis parmentier, aujourd’hui plat familial et traditionnel, fut inventé à cette même époque et on l’appela ainsi pour rendre hommage à Antoine Augustin Parmentier qui révolutionna l’usage de la pomme de terre en France et sauva le peuple de la famine.

Le hachis parmentier traditionnel se constitue d’une purée de pomme de terre, d’un reste de viande (pot-au-feu ou ragoût), d’oignon et de persil et que l’on fait gratiner au four.

Ici je vous propose une version « revisitée » du hachis parmentier, on reprend les mêmes ingrédients mais on change la forme, les pommes de terre font office de contenant pour accueillir une délicieuse face au bœuf haché.

J’ai rajouté une crème aux champignons pour accompagner ces pommes de terre farcies, on s’est vraiment régalés ! Poursuivre la lecture de « Pommes de terres Farcies au bœuf haché »

Gâteau de Pomme de terre

DSC_1597

Née il y a 8 000 ans sur les plateaux de la Cordillère des Andes, la pomme de terre fut rapidement cultivée par les Incas dès le XIIIe siècle.

Il faudra attendre 3 siècles pour qu’elle atteigne les rivages européens, grâce aux conquistadors espagnols.

Le légume migre ensuite vers l’Italie, puis en Allemagne et dans le sud de la France. Elle commence à être cultivée sous l’impulsion d’Olivier de Serres et de Charles de l’Escluze.

Longtemps boudée par les consommateurs français, la pomme de terre est réservée en premier lieu à la nourriture des cochons et des animaux de la ferme.

Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que le pharmacien Parmentier arrive à séduire les palais français.

Solution à la famine, vertus nutritives et gustatives, la pomme de terre est auréolée de vertus et s’invite sur toutes les tables au XIXe siècle.

Aujourd’hui la pomme de terre est un aliment de base de notre alimentation, consommée en purée, au four ou en salade, elle est le légume les plus consommé dans le monde.

Il existe plus de 4000 variétés et une centaine est cultivée en France.

Je vous propose ce gâteau de pomme de terre vraiment délicieux, qui accompagnera à merveille vos viandes, une recette que j’ai ressorti de mes archives, une recette qui date de 2006, comme on dit les bonnes vieilles recettes sont souvent les meilleures !

Mes conseils: Utilisez un petit moule de 22 cm pour obtenir un gâteau épais, ou pourquoi pas des ramequins pour faire des portions individuelles et une belle présentation.

Poursuivre la lecture de « Gâteau de Pomme de terre »

Poulet mariné au beurre de cacahuète

DSC_1388

On utilise souvent le beurre de cacahuète en pâtisserie mais on oublie souvent que dans certaines cuisines, notamment asiatique, africaine ou créole, on l’utilise dans les plats salés.

Il y a une marque qui s’est démarquée des autres marques sur le continent africain, c’est la célèbre marque française « Dakatine » ( désolé je sais, ça fait beaucoup de « marque » dans une seule phrase :p ) contraction de « Dakar et Tartine », qui est d’ailleurs devenue une métonymie, lorsqu’on va chez l’épicier on demande pas du beurre d’arachide mais « du dakatine »…

Le beurre de cacahuète tient une grande place dans la cuisine africaine non seulement pour sa valeur nutritionnelle, en effet c’est un aliment énergique et nourrissant grâce aux bon gras et aux nutriments (potassium, magnésium, vitamine E et B6) qu’il contient.

Mais aussi pour son goût, il apporte une saveur grillée et un goût « noisette » qui se marie très bien avec la viande ou le poisson, et toutes ces saveurs on peut les retrouver dans le fameux « mafé ».

Le mafé est une sauce à base de pâte d’arachide originaire du Mali, consommée dans toute une partie de l’Afrique subsaharienne. Dans certains pays comme le Sénégal, le mot désigne également le plat en lui-même, un plat à base de viande ou de poisson cuit dans une sauce au beurre de cacahuète et servi avec du riz créole.

Pour ce faire poulet mariné je me suis inspiré de deux recettes pour réunir deux continents : le « mafé » (Afrique) et le poulet à la sauce satay (Asie).

J’ai servi ce poulet avec un reste de semoule pour ne gaspiller mais je vous conseille de le manger avec du riz basmati ou des nouilles c’est encore meilleur ! Poursuivre la lecture de « Poulet mariné au beurre de cacahuète »

Flat Bread

12072019-DSC_5478-2.JPG

Les Flat bread qu’on pourrait traduire par « galette » ou « pains plats » est une recette de pain rapides qu’on cuit à la poêle. Ils ont la particularité d’être hydratés par du yaourt, il n’y a pas de liquide dans cette recette, ni eau ni lait.

Seulement de la farine et du yaourt (qu’on peut remplacer par du fromage blanc) un tant pour tant : même quantité de farine pour une même quantité de yaourt,  ce qui peut surprendre au premier abord, surtout quand on est habitué à faire du pain maison.

Il n’y a pas de levure boulangère non plus, donc pas de temps de repos, ils cuisent instantanément sous l’effet de la levure chimique comme feraient des pancakes ou des scones.

Dès qu’ils sont cuits donc encore brûlants, ces pains sont badigeonnés avec un savoureux mélange de beurre, d’ail et fines herbes.

Ils sont à déguster avec une soupe, une salade ou tout simplement à tremper dans une sauce au yaourt type tzatziki.

Cette recette nous vient du talentueux et excentrique chef Anglais : Jamie Oliver, vous pouvez y aller les yeux fermés ! Poursuivre la lecture de « Flat Bread »

Légumes d’hiver rôtis au four

DSC_0636

Craquez pour ces légumes rôtis et confits au four, ils accompagneront à merveille vos viandes : poulet, viande rouge, poisson… ou tout simplement des féculents pour un menu 100 % végétarien.

C’est une recette qui ne peut que faire aimer les légumes même aux plus réfractaires !

En effet, il y a certains légumes qui, lorsqu’ils sont trop cuits ne sont pas trop ragoutants, c’est notamment le cas pour le brocoli et les choux de Bruxelles !

Mais prenez ces mêmes légumes et faites-les rôtir au four jusqu’à ce qu’ils caramélisent, là c’est complétement autre chose, surtout si ils sont mélangés à des légumes sucrés !

Les choux de Bruxelles et les brocolis sont une bonne source de vitamines notamment la vitamine C dont a vraiment besoin en hiver, ça serait donc dommage de s’en priver.

On peut décliner les légumes selon ses envies et selon les saisons, vous pouvez également rajouter des épices : paprika, piment d’Espelette, poivre ou même du sucre roux voire du miel, pour ma part je ne mets que du sel, je trouve que les légumes se suffisent à eux-même.

Si il vous reste des légumes, pour éviter le gaspillage, vous pouvez les intégrer dans des potages. Poursuivre la lecture de « Légumes d’hiver rôtis au four »

One Pot Pasta

12092019-DSC_7520.JPG

D’après la légende, le One Pot Pasta est une recette italienne ancestrale que l’on retrouvait notamment dans la région des Pouilles. Et bien qu’ayant certaines similitudes avec des plats typiquement italiens, le One Pot Pasta provient en réalité des Etats-Unis ! C’est  la célèbre auteur culinaire américaine Martha Stewart qui a proposé pour la première fois cette recette dans une de ses émissions. Sa simplicité a très rapidement conquis les américains, mais aussi les français qui se mettent peu à peu à la tendance One Pot Pasta !

Le One Pot Pasta est une façon « tout en un » de préparer les pâtes en vous faisant gagner du temps. Oubliez l’utilisation excessive de vaisselles en cuisant vos aliments séparément. Prenez tous vos ingrédients, pâtes y compris, disposez-les dans une grande casserole et ajoutez un peu d’eau froide ! C’est tout ? Et bien oui, l’eau va cuire les aliments et s’évaporer durant la cuisson, et grâce à l’amidon contenu dans les pâtes, on obtiendra une sauce légèrement crémeuse.

Un autre avantage du One Pot Pasta est qu’il peut se décliner de plusieurs manières. Vous pouvez réaliser vos One Pot Pasta au gré de vos envies et en fonction des ingrédients que vous avez sous la main.

Je vous propose pour ma part une version végétarienne avec des blettes et des tomates cerises du potager, un vrai délice ! Poursuivre la lecture de « One Pot Pasta »