Scones

05062019-DSC_2392Les scones sont des petits pains d’un genre particulier à mi chemin entre le pain, le biscuit et le cake, on les appelle des « quick breads » ( « pains rapides ») car ils nécessitent pas de levée avant la cuisson. A l’origine ils étaient cuisinés avec de la farine d’avoine (oatmeal) ou d’orge (barley) et du babeurre (buttermilk) puis cuits sur des plaques. Désormais, ils sont préparés à base de farine de blé, de beurre et de crème fraîche puis cuits au four.

Ils sont traditionnellement dégustés dans des « tea shops » avec un thé fumant, on parle d’ailleurs de « cream tea » pour désigner le goûter de l’après-midi composé de thé, scones, confiture et Devon clotted cream (crème fraiche très épaisse).

Je pensais que les scones trouvaient leur origine en Angleterre, mais en cherchant un peu sur internet et dans quelques bouquins, j’apprends en fait que ces « petits pains » seraient d’origine écossaise.

La première référence aurait été écrite par un poète écossais en 1513.

L’origine étymologique du mot « scone » fait  d’ailleurs débat, il pourrait s’agir d’un dérivé du mot allemand « schonbrot » ou d’un dérivé du mot gaélique « sgon » qui signifie grosse bouchée. Une autre version voudrait que le mot fasse référence au « Stone of Destiny » (« la pierre de la destinée » : lieu de couronnement des rois écossais), situé à Scone Abbey.

Quoiqu’il en soit, aujourd’hui ces scones sont dégustés dans tous les pays du Commonwealth , même aux Etats Unis et on en trouve pour tous les goûts : ronds ou triangles, sucré ou salé, servis au petit déjeuner, brunch ou au goûter, à vous de choisir la version qui vous plait.

Poursuivre la lecture de « Scones »

Publicité