Reine de Saba (Gâteau au chocolat)

21042019-DSC_1410Mais qui était la reine de Saba? Citée à la fois dans la Torah, dans l’évangile de St Luc et dans le Coran, le mystère plane et les perceptions de ce personnages sont nombreuses et très différentes.

Décrite par tous comme une femme sublime, certains la considèrent comme une femme dotée d’une profonde sagesse et d’une haute intelligence, d’autres la considèrent comme une magicienne tentatrice. Quoi qu’il en soit elle aurait régné sur le royaume de Saba, situé aux environs du Yémen et de l’Éthiopie, elle aurait rencontré le roi Salomon à Jérusalem.
Régnant sur un peuple vénérant le soleil, la reine de Saba est priée par le Roi Salomon de rejeter ces croyances et de prier un Dieu unique. La reine se rend à Jérusalem accompagnée d’une caravane de 3000 chameaux, auprès du roi afin de voir s’il est véritablement un prophète ou un prince désirant agrandir son territoire. Celui-ci, non impressionné par les richesses, ne porte d’intérêt qu’à la question religieuse. Ils tombent amoureux l’un de l’autre. Cependant, a-t-elle réellement existé ? de récentes fouilles ont permis de découvrir un palais qui aurait pu être celui de la reine de Saba, mais le mystère reste entier…

La « Reine de Saba » est aussi un délicieux gâteau au chocolat qui a été baptisé en l’honneur de cette jolie reine au teint hâlé, un cœur fondant et une croûte craquante, un vrai délice…. Poursuivre la lecture de « Reine de Saba (Gâteau au chocolat) »

Banana Bread

08042019-DSC_1062Quand on a des bananes trop mûres, la première recette qui nous vient à l’esprit c’est le Banana Bread évidemment ! C’est tellement simple et bon, qu’on hésite pas une seconde!

Le pain ou cake à la banane est un grand classique de la pâtisserie américaine que l’on déguste au petit déjeuner ou au goûter, il se décline à l’infini, avec du beurre ou de l’huile, nature ou au chocolat, avec les fruits secs de son choix ….c’est une recette anti-gaspillage qui permet de recycler les bananes un peu trop mûres qui trainent dans le panier à fruits…

C’est pendant la Grande Dépression dans les années 30, aux États-Unis, période de grande disette, que les femmes au foyer eurent l’idée d’utiliser les fruits nutritifs comme la banane qui mûrissaient trop vite, dans la pâtisserie pour éviter le gaspillage. Ainsi naissait le Banana Bread…

Pour la réussite de ce gâteau, il est important d’utiliser des bananes mûres avec des petites tâches noires. Poursuivre la lecture de « Banana Bread »

Génoise

13042019-DSC_1234La génoise est un biscuit léger à base d’œufs, de sucre, de farine et éventuellement de beurre fondu, elle entre dans la composition de nombreux desserts plus élaborés comme le fraisier, le moka, la forêt noire….Traditionnellement, les œufs entiers et le sucre sont fouettés sur un bain-marie, ce qui peut paraître un peu fastidieux. Personnellement je ne l’ai jamais fait, je testerai peut-être un jour pour voir la différence. La recette que je vous propose aujourd’hui est simple, il faudra seulement un bon batteur électrique, pour bien battre les œufs et le sucre….

Chose importante aussi : il faudra absolument cuire votre génoise dans un moule de 20 ou 22 cm ( pas plus !) pour obtenir un gâteau bien haut…

Avant de commencer voici son histoire, racontée par Joseph Fauve en 1894, dans son « Dictionnaire universel de cuisine » :

<< On doit dire un biscuit génois ou un biscuit en pâte génoise. A la fin des années 1830, Auguste Julien , chef chez Chiboust, en Voyage à bordeaux chez le pâtissier Lorsa voit un ouvrier italien venu de Gênes battre le biscuit sur feu doux. Dès son retour, il effectue de nombreuses expériences et, en hommage à l’ouvrier, il baptise la pâte  » Génoise ».

Puis il a l’idée de lui incorporer du beurre, ce qui donnera, après son départ de chez Chiboust , le  » Biscuit régent » dans lequel il met également des amandes. Enfin , en 1844, Auguste Julien ouvre avec Arthur, son frère aîné, une pâtisserie à l’angle du 27 rue Vivienne et de la rue des Saint-Gilles-Waes à Paris. Et lorsque, en 1852, le plus jeune frère, Narcisse, les rejoindra, ils créeront ensemble, avec cette pâte génoise, le « Trois frères », une pâtisserie qui sera la plus célèbre jusqu’à la fin du XIX ème siècle.>>  Poursuivre la lecture de « Génoise »

Granola

10042019-DSC_1207Connaissez-vous la différence entre le « muesli » et le « granola » ?

La première recette de muesli n’était pas vraiment une réussite. En 1863, dans les cuisines de son établissement de cure thermale dans l’état de New York, son créateur, un fermier devenu médecin, James Caleb Jackson, cuit un mélange de farine de blé complet jusqu’à ce qu’il soit sec, l’émiette avant de le cuire une seconde fois et de le briser en plusieurs gros morceaux. Les brisures obtenues, très sèches, doivent être trempées dans du lait pendant toute une nuit pour être mangeables. Pas très Appétissant…

James Caleb Jackson baptise sa mixture « granula », du nom latin de graine, granum. Elle est au menu du petit-déjeuner de ses patients en cure thermale, car l’homme est déjà persuadé, à cette époque, qu’une alimentation saine est la meilleure des médecines.

De « granula » à Granola

Sa recette de granula ne va pas rester secrète très longtemps. En 1878, le médecin reçoit la visite d’un de ses confrères curieux de découvrir ses méthodes, le Dr John Harvey Kellogg (oui, celui des corn-flakes), qui dirige également un établissement thermal dans le Michigan.

Quelques années plus tard, Kellogg sort sa propre recette de céréales pour le petit-déjeuner, composée d’avoine moulue, de blé et de maïs. Pas très inspiré, il nomme sa création « Granula ». Poursuivi en justice en 1889 par James Caleb Jackson, il perd le procès et doit modifier le nom de son invention. Le Granula de Kellogg devient… Granola et ne rencontre pas le succès attendu…..

Poursuivre la lecture de « Granola »

Crêpes mille Trous (Baghrirs)

04042019-DSC_0932Le baghrir appelé « crêpe mille trous » est une crêpe marocaine préparée avec de la semoule de blé dur qui a la particularité d’être cuite seulement d’un côté et sur laquelle se forment des trous minuscules pendant la cuisson. Elle est traditionnellement trempée dans une sauce préparée avec du beurre et du miel mais peut aussi être agrémentée d’huile d’olive, d’eau de fleur d’oranger, de sucre, de confiture ou d’amlou ( le « nutella marocain » qui fera l’objet d’un prochain article ).

Les  Marocains et les Algériens revendiquent la paternité de cette fameuse crêpe. Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’elle vient probablement de ces deux pays, puisque l’origine de cette ancienne recette remonte aux Berbères, le peuple natif d’Afrique du Nord. « Baghrir » ( mot qui est très dur à prononcer soit dit en passant ) est en fait un mot Tamazight ( langue berbère ) qui signifie “trop doux”.

Le baghrir (بغرير) a des noms différents selon la région d’origine. En berbère, il est également appelé edarnan, tibouajajin ou tiγrifin (en Kabylie). Dans la partie orientale de l’Algérie et en Tunisie, il est appelé ghrayef. A Constantine (au nord-est de l’Algérie), les gens l’appellent korsa. Il est nommé khringo en Oranie (nord-ouest de l’Algérie) ainsi qu’au nord-est du Maroc, dans le Rif (au Nord du Maroc) on l’appelle également hatita.

Il existe autant de recettes que de familles, pour ma part je ne prends pas de risque, j’utilise la recette de la grande cuisinière marocaine Fatéma Hal depuis plusieurs années et ça me convient très bien, les crêpes sont légères et moelleuses et les trous sont toujours au rendez-vous, succès garanti ! Poursuivre la lecture de « Crêpes mille Trous (Baghrirs) »

Buttermilk pancake

02042019-DSC_0779C’est bientôt les vacances d’Avril, le temps défile à une vitesse, c’est effrayant ! Ce qui est agréable pendant les vacances c’est que le matin on peut prendre son temps pour préparer un bon petit déjeuner ou un brunch si on fait la grasse matinée.

Et la star des petits déjeuners pendant les jours de congés c’est le PANCAKE !

Je vous propose une recette délicieuse qui donne des pancakes bien moelleux et « fluffy » comme on dit, grâce un à ingrédient secret : « le lait fermenté » qu’on appelle aussi selon les régions ou pays : babeurre, lait ribot, leben ou butter milk. Je vous en ai déjà parlé dans mon article concernant les Muffins au lait fermenté (clik)

Après fermentation du lait cru on prélève la crème qui s’est formée à la surface, on bat ensuite le lait pour obtenir du beurre,le lait obtenu après ces différentes opérations est appelé « lait fermenté », débarrassé de sa crème et de son beurre il est légèrement acide et il est très pauvre en  matière grasse.

Il apporte beaucoup de douceur et de moelleux aux préparation culinaires, d’ailleurs il est très utilisé dans la pâtisserie américaine : muffins, gâteaux, pains et les pancakes bien sûr ! Cette recette est largement inspirée du blog Le hamburger et le croissant, c’est d’ailleurs grâce à Estelle que j’ai découvert, il y a une dizaine d’année qu’on pouvait utiliser le lait fermenté dans la pâtisserie, ce qui fut une belle découverte… Poursuivre la lecture de « Buttermilk pancake »

Muffins au lait fermenté

28032019-DSC_0559Le lait fermenté, appelé aussi « babeurre » ou « lait ribot » est obtenu après avoir battu le lait pendant plusieurs minutes pour obtenir du beurre. C’est un lait faible en calorie car il a été débarrassé de sa crème et du beurre, son goût « aigre ne plais pas à tout le monde. Il est beaucoup consommé dans les pays du Maghreb avec des dattes ou pour accompagner le couscous, il est aussi utilisé dans la pâtisserie et la boulange car il apporte du moelleux aux préparations. J’utilise le lait fermenté depuis plusieurs années alors quand j’ai vu ces muffins chez la talentueuse Sarah des « Délices de Oumi » je n’ai pas hésité une seconde, je savais qu’ils remporteront un grand succès ! C’est la 5 ème fois que je fais cette recette en variant la garniture, j’ai testé : framboises/ chocolat blanc, pommes caramélisées, pépites de chocolat, nature …  les enfants adorent ! La seule peite modification que j’ai apporté par rapport à la recette de Sarah c’est la diminution du sucre, la première fois que je les avais fait, j’ai suivi la recette à la lettre je les avait trouvé un peu trop sucré pour moi, à vous de voir de ce côté là, si vous gardez la quantitié initiale ou si vous la diminuer … Poursuivre la lecture de « Muffins au lait fermenté »