Brioche à la pomme de terre

DSC_1812

On n’a pas l’habitude de voir de la pomme de terre dans une préparation sucrée et pourtant au Moyen Orient ou au Maghreb c’est chose commune depuis très longtemps. La purée de pommes de terre est souvent intégrée dans les pâtes à brioche ou pâte à pain pour les rendre moelleuses.

Grâce à son amidon la purée de pommes de terre rend la pâte plus souple et plus élastique, les brioches faites à base de celle-ci sont douces comme du coton, essayez vous serez bluffés !

J’ai sorti cette recette de mes archives, je l’avais trouvé sur un ancien forum de cuisine, le premier que j’ai fréquenté, c’est d’ailleurs la première recette de brioche que j’avais testé. Les gens normaux font des brioches normales avec du beurre, du sucre et des œufs, pour débuter, moi j’ai commencé avec de la pomme de terre lol 😉

Pour le façonnage libre à vous de faire comme vous voulez, faire des tresses ou des boules simples mais gardez à l’esprit qu’avec ces quantités on obtient une très grosse brioche, si vous avez un petit four je vous conseille de faire deux brioches.

J’ai fourré mes boules avec de la pâte à tartiner mais vous pouvez les laisser nature…

Poursuivre la lecture de « Brioche à la pomme de terre »

Pommes de terres Farcies au bœuf haché

DSC_1779

Encore aujourd’hui, on parle souvent de la pomme de terre comme étant le « plat des pauvres » car elle ne coûte pas cher et qu’elle est rassasiante. A son arrivée en France, elle n’était d’ailleurs pas destinée à nourrir les Français mais plutôt… les cochons !

Antoine Augustin Parmentier, un nutritionniste français du XVIIIème siècle, fit prisonnier de guerre en Allemagne pendant la Guerre de Sept Ans, eut l’occasion de goûter la bouillie de pomme de terre. Appréciant le goût et la richesse nutritive de la patate, il étudia de près ce légume dès son retour en France.

Après avoir convaincu le Roi Louis XVI de planter quelques champs de patates dans Paris pour faire face aux nombreuses famines de l’époque, les Français commencèrent eux-aussi à s’y intéresser. Après avoir organisé un souper royal avec des plats faits uniquement à base de pomme de terre, le Roi donna sa bénédiction et le légume fit ainsi son entrée sur les tables du pays.

Le hachis parmentier, aujourd’hui plat familial et traditionnel, fut inventé à cette même époque et on l’appela ainsi pour rendre hommage à Antoine Augustin Parmentier qui révolutionna l’usage de la pomme de terre en France et sauva le peuple de la famine.

Le hachis parmentier traditionnel se constitue d’une purée de pomme de terre, d’un reste de viande (pot-au-feu ou ragoût), d’oignon et de persil et que l’on fait gratiner au four.

Ici je vous propose une version « revisitée » du hachis parmentier, on reprend les mêmes ingrédients mais on change la forme, les pommes de terre font office de contenant pour accueillir une délicieuse face au bœuf haché.

J’ai rajouté une crème aux champignons pour accompagner ces pommes de terre farcies, on s’est vraiment régalés ! Poursuivre la lecture de « Pommes de terres Farcies au bœuf haché »

Gâteau de Pomme de terre

DSC_1597

Née il y a 8 000 ans sur les plateaux de la Cordillère des Andes, la pomme de terre fut rapidement cultivée par les Incas dès le XIIIe siècle.

Il faudra attendre 3 siècles pour qu’elle atteigne les rivages européens, grâce aux conquistadors espagnols.

Le légume migre ensuite vers l’Italie, puis en Allemagne et dans le sud de la France. Elle commence à être cultivée sous l’impulsion d’Olivier de Serres et de Charles de l’Escluze.

Longtemps boudée par les consommateurs français, la pomme de terre est réservée en premier lieu à la nourriture des cochons et des animaux de la ferme.

Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que le pharmacien Parmentier arrive à séduire les palais français.

Solution à la famine, vertus nutritives et gustatives, la pomme de terre est auréolée de vertus et s’invite sur toutes les tables au XIXe siècle.

Aujourd’hui la pomme de terre est un aliment de base de notre alimentation, consommée en purée, au four ou en salade, elle est le légume les plus consommé dans le monde.

Il existe plus de 4000 variétés et une centaine est cultivée en France.

Je vous propose ce gâteau de pomme de terre vraiment délicieux, qui accompagnera à merveille vos viandes, une recette que j’ai ressorti de mes archives, une recette qui date de 2006, comme on dit les bonnes vieilles recettes sont souvent les meilleures !

Mes conseils: Utilisez un petit moule de 22 cm pour obtenir un gâteau épais, ou pourquoi pas des ramequins pour faire des portions individuelles et une belle présentation.

Poursuivre la lecture de « Gâteau de Pomme de terre »

Peanut Butter Square

DSC_1483

On continue avec le beurre de cacahuète et ses variations, après les cookies, le poulet mariné, je vous propose ces petites gourmandises qui vous rappelleront surement, les fameux « REESE’S », pour ceux qui ne connaissent pas : ce sont des friandises « made in USA » à base de beurre de cacahuètes et de chocolat, ce sont de vraies petites bombe caloriques mais tellement délicieuses !

L’originalité de la recette d’aujourd’hui, réside dans le fait d’utiliser des bretzels qui accentue le côté salé du beurre de cacahuète et qui leur apporte du croquant.

J’ai diminué la quantité de sucre et de beurre, j’ai utilisé du sucre complet à la place du sucre blanc, et des galettes bretonnes mais n’importe sablés ou gâteaux secs fera l’affaire.

Ces petits carrés se préparent en un tour de main et on en fait qu’une bouchée ! Poursuivre la lecture de « Peanut Butter Square »

Poulet mariné au beurre de cacahuète

DSC_1388

On utilise souvent le beurre de cacahuète en pâtisserie mais on oublie souvent que dans certaines cuisines, notamment asiatique, africaine ou créole, on l’utilise dans les plats salés.

Il y a une marque qui s’est démarquée des autres marques sur le continent africain, c’est la célèbre marque française « Dakatine » ( désolé je sais, ça fait beaucoup de « marque » dans une seule phrase :p ) contraction de « Dakar et Tartine », qui est d’ailleurs devenue une métonymie, lorsqu’on va chez l’épicier on demande pas du beurre d’arachide mais « du dakatine »…

Le beurre de cacahuète tient une grande place dans la cuisine africaine non seulement pour sa valeur nutritionnelle, en effet c’est un aliment énergique et nourrissant grâce aux bon gras et aux nutriments (potassium, magnésium, vitamine E et B6) qu’il contient.

Mais aussi pour son goût, il apporte une saveur grillée et un goût « noisette » qui se marie très bien avec la viande ou le poisson, et toutes ces saveurs on peut les retrouver dans le fameux « mafé ».

Le mafé est une sauce à base de pâte d’arachide originaire du Mali, consommée dans toute une partie de l’Afrique subsaharienne. Dans certains pays comme le Sénégal, le mot désigne également le plat en lui-même, un plat à base de viande ou de poisson cuit dans une sauce au beurre de cacahuète et servi avec du riz créole.

Pour ce faire poulet mariné je me suis inspiré de deux recettes pour réunir deux continents : le « mafé » (Afrique) et le poulet à la sauce satay (Asie).

J’ai servi ce poulet avec un reste de semoule pour ne gaspiller mais je vous conseille de le manger avec du riz basmati ou des nouilles c’est encore meilleur ! Poursuivre la lecture de « Poulet mariné au beurre de cacahuète »

Cookies au beurre de Cacahuètes

DSC_1351

D’abord originaire du Mexique, les arachides vont se propager partout dans le monde grâce à leurs qualités nutritives. Plus tard, c’est aux États-Unis que ce beurre devient très populaire étant donné son faible coût et sa valeur nutritive. L’origine du beurre d’arachide remonte à 1890, quand, dans le cadre d’une expérience, un médecin américain, George A. Bayle Jr., a moulu des arachides en vue d’obtenir une pâte qui servirait de substitut nutritionnel riche en protéines aux personnes n’ayant pas de bonnes dents. Vers la même période, Dr. John Harvey Kellogg à Battle Creek, dans le Michigan, crée un beurre d’arachide comme source végétarienne de protéines pour ses patients. Son frère Will Keith Kellogg ouvrit peu après le Sanitas Nut Company qui commercialisa ce produit. Ce sont eux, les frères Kellogg, qui obtinrent en 1895 un brevet pour son invention. Depuis, le beurre d’arachide est utilisé aux États-Unis et au Canada, mais il n’a été introduit sur le marché mondial qu’en 1904. Selon le US National Peanut Board, le beurre d’arachide a fait sa première apparition dans le monde à l’exposition universelle de Saint-Louis, grâce à C.H. Summer.

Aux États-Unis et au Canada, le beurre d’arachide est un aliment de base.

Selon les statistiques, 89 % des ménages américains et canadiens en consomment quotidiennement.

C’est le cas avec le fameux « Peanut Butter and Jelly sandwich » (un sandwich à base de pain de mie tartiné de beurre de cacahuète et de confiture de frais ou de framboise) qui se retrouve dans toutes lunch box des petits écoliers américains, faisant de lui l’encas par excellence.

Le cookie est mon biscuit préféré, si je m’écoutais j’en ferais tous les jours, j’aime sa texture friable et moelleuse à la fois, il est déclinable à l’infini : avec des noisettes, des noix , des amandes, du chocolat ou comme ici du beurre de cacahuète, il en existe mille  et une variantes.

Après cookies aux noisettes, les « outrageous », les « levain bakery » et les Cookies stick voici la version au « Peanut Butter » ! Poursuivre la lecture de « Cookies au beurre de Cacahuètes »

Mousse au Chocolat/Carambar®

DSC_1204

On achève cette semaine avec la troisième recette à base de Carambar®, après les crèmes et les délicieuses sauces, je vous invite de toute urgence à tester ces délicieuses mousses, pour moi ( et mes enfants le confirment aussi ) ces sont les meilleures goûtées jusqu’à présent!

Elles sont onctueuses et fermes à la fois, le carambar® leur apporte une tenue impeccable ! On a l’impression de plonger sa cuillère dans un nuage ! Et cette petite note subtile de caramel en fin de bouche leur donne un goût de « reviens-y »!

Cette recette est à mettre dans ses favoris… et le carambar® n’a pas fini de nous révéler tous ses secrets ! Poursuivre la lecture de « Mousse au Chocolat/Carambar® »

Sauces aux Carambar®

DSC_1142

En version mini ou classique, au caramel ou au fruit, la barre de Carambar® ne cesse de conquérir les cœurs, génération après génération. Mariage, anniversaire, goûter, café gourmand-régressif : les occasions ne manquent pas pour déshabiller un Carambar® et se taper une barre !!  Je sais le jeu de mots était trop facile 🙂

En pâtisserie ces petites friandises apportent de la tenue et un petit arrière goût caramélisé irrésistible !

Après ces délicieuses crèmes, on continue avec les gourmandises à base de Caramabar®!

Revisitez les grands classiques comme la crème au caramel au beurre salé ou la sauce pour fondue mais en version CARAMBAR®, qui viendront donner une saveur d’enfance à vos goûters et à vos desserts. Poursuivre la lecture de « Sauces aux Carambar® »

Crème Carambar®

DSC_1022

Le bonbon Carambar®, cette fameuse friandise qui colle aux dents, aurait été créé en 1954 par le responsable de la production et le directeur de l’usine de la société Delespaul-Havez à Marcq-en-Baroeul ( banlieue de Lille).

Selon le site Web Carambar®, ils décidèrent de mélanger un surplus de cacao avec du caramel. Une machine déréglée aurait donné des bonbons plus longs que d’habitude.

Si ce concours de circonstances est peut-être plus une légende qu’un heureux hasard, c’est en tout cas la forme et le composant principal du Carambar® qui lui ont donné son nom. Un caramel en forme de barre : CARAMBAR !

En 1972, le bonbon devient « Super Caram’bar », perd son apostrophe en 1977, puis devient Carambar® tout court en 1984 !

Au début, les papillotes enveloppant les Carambar® contenaient des points permettant de gagner des cadeaux.

Ce n’est qu’en 1969 qu’apparurent les histoires drôles, les fameuses blagues « Carambar ».

En version mini ou classique, au caramel ou au fruit, la barre de confiserie ne cesse de conquérir les cœurs, génération après génération. Mariage, anniversaire, goûter, café gourmand-régressif : les occasions ne manquent pas pour déshabiller un Carambar® et apprécier sa blague !

En pâtisserie ces petites friandises apportent de la tenue et un petit arrière goût caramélisé irrésistible !

Essayez ces petites crèmes, elles sont faciles et rapides à préparer, le plus long à faire dans cette recette : c’est d’éplucher les carambar® hihi… Poursuivre la lecture de « Crème Carambar® »

Fondant Poire Chocolat

DSC_1047

Après le gâteau renversé aux poires et le risotto poires/champignons, on va clôturer cette semaine qui était dédiée à la poire avec ce délicieux fondant au chocolat et aux poires.

Ce gâteau est une vrai réussite ! Et pour cause, l’association poire/chocolat est une belle réussite qui ne laisse aucun gourmand indifférent…au restaurant par exemple le dessert le plus commandé par les clients est « la poire Belle-Hélène » qui est devenue une recette incontournable de la gastronomie française.

Ce gâteau est à la fois fondant et mousseux, il ne contient ni levure ni farine, il convient donc parfaitement aux intolérants au gluten…

J’ai encore utilisé des poires Conférence comme dans les recettes précédentes, mais vous pouvez utiliser d’autres variétés, mes poires étaient tellement énormes que j’en ai utilisé seulement 3 au lieu de 4 comme indiqué dans la recette, à vous d’ajuster selon la taille de vos poires…. Poursuivre la lecture de « Fondant Poire Chocolat »